Collection 2019, Stéphanie

Stéphanie a adoré porter son costume 2017 rouget et noir avec des plumes et des cornes. Elle voulait rester dans le même style, garder ses cornes et avoir une cape avec des plumes qu’elle puisse écarter pour donner l’effet ailes ouvertes. Elle est partie sur une robe grise argentée.

Lors du premier essayage, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait réajuster la robe et que les croisillons prévus sur le devant n’étaient pas du meilleur effet. Nous sommes donc parties sur un devant différent avec une guipure noire bordée d’un galon de plume:

Restait le problème de la cape. J’avais acheté, dans la catégorie « tiens c’est sympa, on sait jamais, ça pourrait servir », un rideau en similicuir très léger. Nous nous sommes dit qu’en le coupant en bas en arrondi et en gardant le côté cuir vers l’avant, l’impression d’ailes pouvait être chouette. De l’autre côté, nous souhaitons des zones de plumes alternées avec des zones de filet noir:

Après avoir cousu les zones de filet, nous nous sommes rendu compte que si nous cousions les plumes directement sur la cape, les coutures se verraient côté cuir et ce ne serait pas joli. Du coup nous avons découpé dans un tissu noir des pièces correspondant à celles qu’il fallait recouvrir de plumes. Stéphanie a ensuite cousu les plumes, lignes après lignes, en commençant par le bas et ne les chevauchant. Elle coupait ensuite les bases de plumes dures et épaisses et fixait encore en dessus de la couture, les plumes avec de la colle à chaud.

La technique était satisfaisante, mais l’intérieur des ailes en simili cuir était un peu terne. J’ai alors pensé à un beau velours rouge que j’avais acheté à la foire aux tissus de Strasbourg (on ne sait jamais …). Nous l’avons utilisé pour doubler la cape. l’avantage est que ça lui a donné une meilleure tenue, mais malheureusement aussi un poids plus grand ! Et nous avons même réussi à faire faire quelques points de couture à Jérôme, le mari de Stéphanie !

Vous verrez le résultat final de la cape lorsque je vous aurai expliqué les cornes. En effet, Stéphanie avait prévu de réutiliser ses cornes de 2017. Cependant, comme la cape était en simili cuir, on s’est dit que ça pouvait être sympa d’avoir des cornes de la même matière. Sauf que finalement, si vous avez bien suivi, vous avez compris que le simili cuir a été recouvert de velours rouge, donc, pour savoir que s’est assorti, il faudra avoir lu cet article ! 😉

Je me suis donc lancée dans la fabrication des cornes, comme les précédentes:

Pour donner un effet plus brillant et régulier, j’ai repassé une couche de peinture noire. Dans la cape, nous avons glissé des baguettes de métal dans l’ourlet de chaque côté en bas afin que Stéphanie puisse tendre ses ailes et mis une tonne de pressions pour que la cape tienne en place sur un sous-pull qui porte une collerette de simili cuir.

Et voici pour finir quelques photos du shooting de Stéphanie:

Après le Shooting, Stéphanie a modifié ses masques pour que les décos soient plus contrastées et visibles. Nous avons aussi ajouté des pressions à l’intérieur de la robe pour ne pas que la cape la tire en arrière comme sur la dernière photo. Si vous la croisez, n’oubliez pas d’observer ses belles mains pattes d’oiseaux. Nous avons aussi rajouté un velcro entre les cornes et le masque pour éviter qu’elles tombent en avant comme lors du shooting. La pointe arrive maintenant plus haut sur le front.

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !