Week-end couvre-chefs

Ce week-end. j’ai commencé par faire les squelettes en tapis de gym des chapeaux très haute forme de Mélanie et Tim. J’avais pris la mesure de leur têtes et la hauteur qu’ils voulaient ainsi que la largeur du bas. J’ai découpé les différentes parties dans du tapis de gym, tracé les ronds avec ficelle et marqueur et tout assemblé avec de la colle de contact. il y quelques bavures de colle, mais peu importe, ils seront recouverts de simili cuir, comme leurs vestes

J’ai ensuite résolu l’avant dernier casse-tête qui me préoccupait pour les costumes de cette année. Stéphanie voulait des cornes comme Maléfice, la méchante reine de la Belle au bois dormant. Après avoir fait quelques recherches sur internet et trouvé plusieurs techniques plus ou moins convaincantes, j’ai décidé de faire un mix de ce que je trouvais intéressant et d’y ajouter mon grain de sel.

J’ai commencé par faire les cornes tout simplement en papier d’alu, je les ai ensuites épaissies jusqu’à ce qu’elles aient la forme que je voulais. Je les ai alors recouvertes de scotch double face et j’ai fait une spirale de ficelle  pour créer un relief. J’ai pris soin de faire une plate forme plate plus large en bas

Je les ai ensuite recouvertes de scotch de carrossier bien serré pour tenir en place les ficelles et la forme et je les ai fixées sur un calot de curé que j’avais acheté un jour « onsaitjamaisçapeutservir » dans un  magasin de déguisement. J’ai simplement fait deux croix au cuter sur le dessus et j’ai enfilé les cornes depuis dessous. J’ai mis du scotch autour des petits triangles du calot qui remontaient le long de la corne et ça tient très bien. J’ai ensuite découpé une pointe sur le devant du calot et je l’ai rallongé derrière avec du molleton rigide.

Il me restait à trouver une solution pour recouvrir le tout et que ce soit joli ! Une simple peinture n’aurait pas été suffisante  car il y a plusieurs textures différentes. J’avais d’abord pensé à utiliser du simili cuir. Pas facile de travailler avec car on ne pouvait pas faire le dessus et le dessous du chapeau en même temps, à cause des cornes. De plus, les cornes sont plus larges au milieu qu’en bas, impossible de  coudre des housses en simili et les glisser dessus. Le simili se marque vite quand on tire trop… J’ai essayé de prendre une bande simili pas trop large et la fixer sur les cornes en spirale, c’est d’ailleurs pour ça, à la base, que j’avais recouvert les cornes de double face. Mais ce n’était pas convainquant.

Tous à coup j’ai pensé au powertex qui traîne sur mon étagères depuis plusieurs années. Il s’agit d’une sorte de colle blanche qui permet de rigidifier le tissu. On coupe le tissu, on le fait tremper dans le produit, on l’essore et on drape ce qu’on veut recouvrir. J’ai utilisé du satin noir qui se prête bien à l’exercice. J’ai aussi utilisé une grande quantité d’épingles pour fixer mon tissu comme je le souhaite durant le séchage et de la ficelle pour les bandes qui sont sur les cornes.

Je suis assez satisfaite du résultat, le rendu est sympa. C’est en train de sécher. Il faut 2-3 semaines pour que le tissu soit totalement rigide et qu’on puisse le peindre si nécessaire et le vernir. Les plis qui se créent sont vraiment sympas. Pour le moment il est difficile de voir s’il sera nécessaire de mettre de la peinture ou pas à cause de la colle blanche qui rend le tout laiteux et mate. le problème est aussi que lorsque l’on trempe le tissu dans le produit, on ne peut plus savoir où est l’endroit et l’envers. Tous les morceaux de tissus ne sont donc probablement pas du même côté. On verra si un vernissage suffit ou pas…Tant que ça n’a pas suffisamment durci, je laisse les épingles et la ficelle. Suite au prochain épisode !

Après un après-midi de séchage, je suis plutôt optimiste, le noir revient bien, j’attends que ça soit bien sec pour enlever épingles et ficelles !

En début de soirée, j’ai pu enlever ficelles et épingles mettre quelques points de colle chaude aux endroits où le tissu ne tenait pas bien au support et mettre de la mousse eva noire à l’intérieur pour éviter que ça glisse. Dans deux semaines, comme dit sur la notice, je peindrai avec de la peinture acrylique et vernirai 2x pour cacher les petites poussières blaches de colle et les bordures du tissu sur les cornes qui ne sont pas toujours jolie, contrairement à la tête où j’ai pu les cacher systématiquement.

 

 

 

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Week-end couvre-chefs »

  1. Mais, tu es incroyable !!! Si le décanat ne t’intéresse plus, je suis sûre que tu peux postuler pour les costumes de tous les futur films fantastiques !
    Merci d’être mon tuteur de costume.

    • Merci Dani, j’ai aussi modifié ce que nous devions à ta jupe, fait ton chemisier, recousu le bon dos sur ton corsage et fait la doublure. Je n’en ai pas parlé dans cet article que je voulais consacrer aux chapeaux, mais ça viendra ! C’est vrai que je me suis épatée moi-même avec mes cornes, ça m’ouvre de nouveaux horizons de customisation et ce matin c’était bien solide, mais ça reste léger. Mais moi qui croyait en être à mon avant dernière prise de tête de la saison, voici que ça a donné des idées à Stéphanie et qu’elle imagine un accessoire plus complexe ! 😉

    • Merci Elsa! Oui, depuis que Violaine Hans nous a expliqué qu’elle en utilisait pour ses chapeaux, ça nous a ouvert de nouveaux horizons ! 😉

Les commentaires sont fermés.