Démoulage des bagues

La chaleur des deux derniers jours a sans doute fait que la résine a séché en un temps record. Ce matin, j’ai donc pu démouler les cabochons faits mercredi. Les moules en sillicone que nous avons utilisés sont de deux types, les mats et les brillants. Nous avons des petites demi sphères et des coeurs brillants et des grosses demi sphères et des parallélépipèdes rectangles mats. Lorsqu’on démoule la résine, elle est brillante si le moule l’était et mat dans le cas contraire. Pour faire briller  et rendre transparent les cabochons mat, il suffit de passer un Q-tips avec de la résine liquide sur toute la surface de la bague.

Le ponçage ne vise pas forcément à ce que le dos du cabochon soit tout plat mais qu’il n’ait plus d’irrégularités sur le pourtour. du cabochon, Ensuite on passe au dos une couche de peinture noire ou on coule de la résine colorée en noir. Ce contraste fait ressortir les  reflets des films et fibres Angelina.

J’ai monté quelques bagues sur des supports ad-hoc en métal gris. Pour quelques demi sphères et coeurs, j’ai fabriqué des supports de bagues en fil alu. Il m’est alors venu une idée: lorsqu’on vendra les bagues sphères et coeur, les gens choisiront d’abord leur cabochon, puis la couleur de leur fil alu. Ils mesureront leur doigt avec le baguier et on fera devant eux leur support de bague en alu, puis on fixera le cabochon dessus. Ceci permet de ne pas avoir à préparer les montures sans connaître la taille des doigts des futurs acheteurs. Rien ne nous empêchera de déjà préparer quelques supports en réserve dans différentes tailles.

Manon a bien aimé le concept, elle a choisi des couleurs d’alu et je lui ai monté quelques bagues. Elle va tester les réactions des gens face à ces bijoux et ainsi on aura une idée de ce qui plaît ou non. Elle m’a ensuite prêté ses mains pour mettre les bagues en valeur:

J’avais envie de tester les galets de verre avec la technique du vernis aussi

DSC_0005

ça marche pas mal et c’est économique, mais il y a une espèce de couche nacrée à la surface qui ternit un peu la couleur. Il faudra que j’essaie de mettre de la résine ou du vernis pour voir si ça diminue.

Et bien, quand les costumes seront terminés, nous ne nous ennuierons pas ! 😉 Dans 2-3 semaines, nous ferons avec les élèves les bagues pour nos costumes, ce sera l’occasion de leur montrer comment faire les supports en alu. Les garçons l’ont d’ailleurs déjà fait pour leurs noeuds de chaussure…

Au final, je suis très satisfaite des petites bagues avec le vernis et des grandes avec les fibres et films Angelina ainsi qu’avec le cellophane. Par contre je suis moins fan des inclusions, sauf les métalliques s’il y a de l’Angelina derrière.

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Démoulage des bagues »

  1. Vraiment de magnifiques bagues…..là, je viens de prendre l’article en cour mais je vais le reprendre depuis le début pour bien comprendre le processus et toutes les étapes pour arriver à un si beau résultat.
    Bravo !!

    • Merci ! Oui, je dois dire que je suis assez contente du résultat, sans trop avoir à galérer…C’était bien plus facile que ces fichues vestes de garçons sur les cols desquelles je suis encore en train de galérer à la chaine… Ce qui explique que je me laisse volontiers distraire par le petit « dring » de mon ordinateur qui m’annonce un nouveau message et je réponds de suite 😉

    • Merci Lucie, c’est bien d’avoir ton avis car je ne suis pas super convaincue par les galets et Manon n’aime pas les coeurs. C’est bien de se rendre compte que finalement, tout le monde n’a pas les mêmes goûts et qu’elles peuvent toutes plaire ! 😉

Les commentaires sont fermés.