Enfin !

Enfin, après une quinzaine d’heures passées sur la seule veste de Sidney ce week-end, j’ai fini par y arriver, même si elle n’est pas encore finie ! J’aurais pu finir celle d’Antonino que j’avais déjà commencée pendant les vacances, mais, comme il est en camps de ski la semaine prochaine, je me suis dit qu’il valait mieux commencer par celles des 3 garçons qui seront là J’ai donc choisi celle de Sidney au hasard. J’ai d’abord changé de modèle de veste: Sans titrej’avais coupé les pièces pour celle de droite, mais finalement on va faire celle de gauche. En effet, la veste de droite se porte uniquement fermée. Lorsqu’elle est ouverte, elle ne tombe pas bien. Je trouve dommage qu’on ne voir pas le gilet! Seule la pièce des devants inférieurs est différente et il y a des grandes poches ce qui évitera le problème de la sacoche pour les garçons. Il a fallu commencer par couper toutes les pièces dans le tissu épais qui est d’ailleurs si épais qu’on se fait mal à la main à force d’appuyer sur les ciseaux ! Il faut aussi découper les pièces dans le tissu de doublure. Le haut de la veste a commencé par bien s’assembler. C’est au moment de poser le col que les explications sont devenues peu claires. En d’autres termes, je ne suis pas beaucoup plus avancée que lorsque je n’avais pas les instructions! Les schémas sont peu clairs et les explications lacunaires. Il m’a donc fallu un certain nombre d’essais avant de comprendre ce qu’il fallait faire. j’étais assez satisfaite du haut, j’ai épinglé une fleur à la boutonnière pour voir ce que ça donnait et j’ai aussi mis un bout de tissu plissé pour faire un style jabot.

Il manque les boutons… J’avais commandé des boutons à recouvrir de plusieurs diamètres. Nous allons en utiliser pour la veste et le gilet.  Nous allons donc fabriquer des boutons recouverts de tissu grâce aux kits que j’ai reçu:

Nos invités pourront fabriquer un bouton pour les garçons lors de nos portes ouvertes de fin janvier.  Les garçons devront avoir 11 boutons chacun: 6 pour la veste et 5 pour le gilet. Il n’y a normalement que 3 boutons sur la veste, mais j’ai une idée de variante. J’aimerais mettre des boutons de chaque côté de la veste et crocheter des sortes de 8 couché qui permettront de la fermer si nécessaire. Quand ils ne seront pas utilisés, ils pourront être rangés dans la poche. J’ai essayé de le représenter en utilisant mon ordinateur:

Après avoir passé de nouveau un certain temps à relire les explications et regarder les schémas, j’ai réussi à assembler le bas. Il ne reste plus que l’ourlet à faire et la doublure dont il faut finir la fixation. Comme chez les filles, la taille n’est pas définitivement fixée et les revers de manche sont juste épinglés. Ceci permettra un ajustement à chacun après essayage.

Il y a un problème de longueur de la partie dorsale en  haut.  Du coup, c’est plus un manteau qu’une veste ! J’ai placé des gros boutons à recouvrir là où le patron l’indiquait dans le dos, mais ils semblent bien trop bas. Je ne vais rien modifier avant que Sidney ait fait ses essayages. Si vraiment il faut garder cette longueur, je déplacerai les boutons. Je précise que le tricorne sera peint dans la couleur du costume et Bilan: un week-end pour UNE SEULE veste ! J’espère que maintenant que j’ai compris les suivantes iront plus vite…. Aux portes ouvertes, les invités pourront aussi faire des fleurs de différentes taille pour les filles:

Cette semaine, reprise des ateliers avec les élèves. Matteo, Yasmina et Antonino seront en camp. Après les essayages, j’aimerais qu’on découpe comme il faut les yeux des masques et les narines ainsi que les trous de lunette chez Nuray, puis qu’on passe une première couche d’enduit.  Les garçons pourront ensuite peindre leurs chapeaux et les filles couvrir les leurs.  Je n’ai pas fait d’essai de peinture des tricornes, mais on ne risque pas grand chose, si la peinture n’est pas satisfaisante, il sera toujours possible de recouvrir les chapeaux de tissu plus tard.

Finalement, je suis quand même vite passé corriger mon dos lundi matin avant de partir à l’école, je cogitais trop… Voici le résultat, c’est beauocup mieux !

DSC_0039_2

Une réflexion au sujet de « Enfin ! »

  1. Je me demandais … Comment tu gère le facteur « croissance » sur les costumes ? Parce que les ados, ça pousse vite !

    • Alors la croissance, effectivement j’y ai pensé… Nous allons attendre d’être arrivés au bout pour faire les ourlets. Les filles ont des robes qui s’élargissent en haut grâce au lacet qu’on peut plus ou moins serrer avec la bande d’élargissement dessous. Pour la longueur on va partir assez long et si elles poussent un peu, on verra un peu les chaussures, ce ne sera pas grave. Si elles poussent plus on rajoutera un volant en bas de la robe. Pour les bras, le volant peut être plus ou moins froncé pour s’adapter à la longueur. Pour les garçons, on va faire un ourlet large avec une bande thermocollante, comme ça on pourra le modifier. La veste se crochera avec des brandebourgs qu’on pourra élargir si nécessaire. Les manches peuvent se rallonger en faisant un revers de manche plus court. Les chaussures ont été choisies une pointure plus grande que ce qu’ils ont d’habitude et pour le moment c’est bon. J’ai quelques chaussures plus grandes en réserve. Voila mam’zelle. Et toi, ton costume n’est pas devenu trop petit ? A bientôt !

  2. Si justement, on a dû ouvrir la taille de quelque centimètres supplémentaires, et défaire un ourlet ! Le lacet dans le dos est vraiment génial, il s’adapte à la taille et au nombre de sous-couche portées dessous !
    L’idée du volant sur les manches est super, comme ça on ne voit pas si il manque quelque centimètres ! Je retiens 😉

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !