Des vacances bien remplies !

Deux semaines de vacances scolaires s’achèvent et je dois dire qu’elles ont été bien remplies, même si je n’ai pas réussi à faire tout ce que je voulais faire !

La premièrIMG_0443e semaine a été consacrée à la réorganisation de l’atelier: achat et  montage de 8 bibliothèques tout de même dont 3 très étroites (normalement pour les CD et DVD).

 

 

 

 

J’ai quand même trouvé un peu de temps pour réfléchir à la suite de la customisation des robes des filles. Tout d’abord, je voulais trouver quelque chose pour égayer un peu la dentelle noire de décoration. J’ai utilisé des peintures à paillettes:

Les dentelles des autres filles seront évidemment colorées dans les couleurs de leurs costumes. Par contre je crois que je préparerai les dentelles colorées qu’elles n’auront plus qu’à fixer. Les tubes ne sont pas toujours faciles à manipuler et parfois on a de grosses gouttes qui tombent d’un coup si on est pas assez attentif. L’autre problème est que le séchage est assez long et nous n’arriverions pas à peindre les 5 ou 6 mètres nécessaires pour chaque robe et les laisser sécher en 1h30.

La deuxième semaine, nous sommes montées dans notre chalet à la montagne et, petite parenthèse hors sujet, au milieu de notre séjour, en 3 jours, nous avons vu se succéder 3 saisons  sous l’objectif de Mélanie qui avait plein de projets photographiques:

Pour en revenir au projet couture, j’ai été « bien aidée » par mademoiselle Cajou, 2 mois et demi que nous avons adopté la semaine dernière:

J’ai commencé par faux-filer les pièces de toutes les doublures des corsages des filles pour qu’elles puissent les coudre mercredi prochain:

DSC_0016

J’ai avancé sur la customisation de mon corsage, même si j’ai dû enlever les sequins car je me suis rendu compte après coup qu’ils mesuraient 5 mm de diamètre et que, dans cette taille, je n’avais pas toutes les couleurs nécessaires pour les autres costumes. Je vais devoir utiliser du 4 mm pour tout le monde. je n’ai pas encore eu le temps de le fixer sur mon corsage. Par contre j’ai aussi enlevé mes losanges et j’ai refixé mes perles individuellement car elles bougeaient trop sur les fils et déformaient les losanges. J’ai projeté de poser des dentelles sur le contraste jaune devant et derrière et j’ai fabriqué un petit galon tout fin avec une tresse et des points de macramé pour la couture de derrière. Les filles pourront facilement fabriquer le leur.

J’ai finalement trouvé quoi mettre à l’intérieur de mes losanges. J’avais commandé des petites corolles métalliques dorées que je vais fixer avec une perle nacrée de la couleur de la cagoule. J’ai regardé de quoi ça avait l’air avec des épingles avant d’opter pour cette solution, mais j’ai  oublié de faire une photo ! Pour les filles, il faudra faire des essais pour voir s’il faut peindre les corolles ou les laisser dorées.

Ensuite, j’ai décidé de coudre tous les corsages de manière à pouvoir avancer la customisation, notamment sur les parties délicates du devant qui doivent être prêtes avant l’assemblage de la doublure. La pose des dentelles et des sequins est compliquée car il ne faut pas prendre plusieurs épaisseurs de tissu à la fois et je n’avais pas tellement envie de passer encore une leçon à défaire des coutures et surtout de prendre le risque de faire les marques sur les corsages. N’oublions pas non plus qu’avec 1h30 par semaine, il y a trop peu de temps pour tout faire. Je me suis dit que finalement, si les filles cousent leur doublure qui est identique au corsage, elles auront vu comment ça marche et c’est moins risqué esthétiquement parlant. J’ai déjà fixé le sequin autour de la partie centrale et les deux dentelles devant. Ceci m’a permis de tester les autres colorations de dentelles. Les filles fixeront encore la dentelle au dos et sur leur sur-jupe et, après avoir fixé la doublure elles poseront la rangée horizontale de sequins en haut de la partie centrale du corsage. Ainsi, elles auront testé toutes les techniques. J’ai déjà fixé le papier de soie qui permettra de coudre les perles et décos au bon endroit sur la partie centrale

Au dos, j’ai fixé les pièces centrales supplémentaires pour l’adaptation aux tenues plus épaisses et le ruban gansé pour passer le cordon. J’ai coupé les queues de rat dans les couleurs de contraste de chaque costume. Je pense encore essayer de fixer une baleine régilène juste avant chaque galon gansé pour donner plus de rigidité au dos et éviter les mauvais plis lors du laçage. Il suffira de faire un petit compartiment à baleine en cousant en même temps le tissu et la doublure.

Pour finir, j’ai repensé à la customisation du volant de manche. Les couleurs de mon prototype me semblaient un peu ternes. Du coup, j’avais tout sprayé de vernis et saupoudré de paillettes dorées pour illuminer un peu. Efficace, mais le volant perdait toute sa souplesse. J’ai décidé de faire de nouveaux essais rapides sur des chutes de tissu. Mais, avant de me lancer, j’ai testé une idée qui tournait dans ma tête depuis quelques temps mais n’était pas de saison. Pour alléger mon pailletage, j’ai pensé remplacer le sable par de la poudre de neige artificielle servant aux décorations de Noël et qui commence à être en vente dans les magasins. Avec Caroline, nous l’avons colorée de la même manière que le sable: en râpant des pastels.

Nous avons préparé toutes les couleurs nécessaires et les premiers essais n’ont pas été très concluants. Il semble que les pastels ne crochent pas sur toutes les particules, il y en a qui restent blanches et en plus elles ne se fixent pas bien juste avec la peinture. Il faudra que je regarde encore comment ça évolue d’ici quelques jours car, en ouvrant les pots de sable, je me suis rendu compte que leur coloration est devenue plus intense. J’ai mis un peu de couleur sur des bouts d’essai pour tester de nouveau les sables et j’ai vu qu’en prenant une couleur de peinture de base vive et claire, on obtient des couleurs beaucoup plus gaies ! J’en ai profité pour tester un peu toutes les couleurs. Plusieurs pétales n’ont pas eu une couche de peinture assez épaisses, mais ce ne sont que des essais:

C’est bien la 3ème méthode que nous allons garder.

Les filles vont donc mercredi prochain coudre leur doublure et ensuite elles vont recommencer à venir chaque semaine car elles ont beaucoup plus de travail de customisation que les garçons et pas trop besoin des machines dans les semaines qui suivront. Elles commenceront par coudre les perles du devant. Les garçons viendront aussi chaque semaine pour avancer la couture de leur gilet et leur veste.