La tenue de Stéphanie

Stéphanie était chez ses parents le jour où je suis passée pour faire essayer les tenues de Christian et Christine qui avaient bien avancé durant le week-end. Elle a trouvé la robe de sa maman bien plus belle qu’en photo et n’a pas résisté à l’essayer en rêvant.

DSC_2002

Jérôme porte bien le costume aussi !

DSC_2008

Elle nous a alors confié qu’elle rêverait de nous accompagner la prochaine fois.

Le mercredi suivant, constatant que nous avions quand même pas mal d’avance dans nos costumes, nous avons décidé de lui proposer de nous accompagner cette année et de lui faire la même robe que sa maman avec une autre couleur de contraste.Il nous reste en effet beaucoup de bordaux.

Stéphanie accepte avec enthousiasme et son mari Jérôme, qui ne veut pas se déguiser, veut bien ‘être notre photographe ! Une fois les formalités de réservation d’hôtel terminées, nous pouvons commencer à plancher sur le projet.

Je trouve dans un magasin meubles-déco des nappes turquoises qui serviront de tissu de contraste.

IMG_0264

Il me reste des masques blancs, un peu différents l’un de l’autre, mais ça ira très bien, de toute façon elle ne les portera pas les deux en même temps ! 😉

DSC_2018

Il reste aussi du ruban fleuri à peindre dans les bonnes couleurs et des petites fleurs à peindre et pailleter.

Caroline nous aide à faire les masques:

DSC_2027

Mélanie s’occupe du maquillage du masque de Stéphanie en prenant modèle sur mon masque.

DSC_2031

Et voilà le travail:

DSC_2033

On colle la fleur, et il ne restera plus qu’à pailleter et mettre les strass…

DSC_2034

Nous commençons le mercredi de la semaine suivante la couture de la jupe avec Christine. Nous nous lançons le défi que Stéphanie puisse essayer jupe, crinoline et traîne le soir même, jour de son anniversaire. Et on réussit ! Tout n’est pas encore définitivement cousu car il faudra ajuster la taille et la longueur directement sur le modèle.

Découpage du patron:

DSC_1973

La jupe…

Christine fait les finitions des vagues de la crinoline…

DSC_1975

Et tout est prêt pour les premiers essayages du masque et de la jupe…

Les pincettes en bois remplacent les boutons pas encore cousus. La taille n’est pas faite non plus, on attend la veste pour faire la même largeur de tissu turquoise en haut et en bas.

DSC_1979

Christine essaie la jupe pour que Stéphanie puisse voir ce que ça donne et cette dernière semble ravie !

DSC_1984

On en profite aussi pour mesurer l’agrandissement du chapeau qu’il faudra faire. Bonne surprise, il n’y a qu’une toute petite modification à faire pour ne pas qu’elle ne se sente trop serrée. Un petit triangle de wonderflex derrière suffit !

Le mercredi suivant nous couvrons et décorons le chapeau en même temps que ceux de Christine et Christian.

Le week-end d’après, je me lance dans la préparation de la veste…

Le lundi suivant, Stéphanie peut venir essayer la veste et le chapeau en plus de la jupe!

Comme chez Christine, quelques ajustement de la forme seront nécessaires et faits après l’été. La partie de devant est vraiment plus jolie plus serrée  (photos de droite),  je vais décalquer chez sa maman pour faire pareil chez Stephanie. Rien n’est encore cousu, seulement faufilé pour les essayages.

 De dos, tout tombe bien, mais il fait encore tout coudre, mettre les rivets du cordon de la veste, Tous les boutons, les pressions et les dentelles…

DSC_1973

Finalement, en 2 semaines le gros de la tenue de Stéphanie s’est concrétisé parce qu’il était important pour moi qu’on rattrape rapidement ce qui avait été fait chez les autres pour qu’elle se sente tout de suite intégrée dans notre projet. Pour les finitions par contre, ça attendra après l’été car nous n’avons toujours pas fait les vestes et gilets des filles et moi. Je ne sais pas si ça va marcher comme je le souhaite et j’aimerais aussi qu’on puisse voir ce que donneront nos tenues ! Donc, rendez-vous en septembre pour la finalisation du costume de Stéphanie !

Une réflexion au sujet de « La tenue de Stéphanie »

  1. Eh ben…. presque un atelier clandestin… ces petites mains rapides…. magnifique ! J’ai vu aussi que vous avez un bon carburant… vive le coeurs de France !

    • Ah ben oui, il faut ce qu’il faut et les coeurs de France font bien l’affaire ! 😉 On oublie en général de s’arrêter pour les 4 heures !

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !