Il y a 10 ans: notre 1er carnaval costumé à Venise !

Aujourd’hui aurait dû être le début du Carnaval de Venise 2021 pour beaucoup de costumés vénitiens. On sent une grosse nostalgie dans ce petit monde de passionnés privés de tant de manifestations depuis bientôt un an. Nous comprenons très bien ce sentiment qui n’est pour la plupart pas une plainte, mais une déception de ne pas avoir droit à cette pointe de magie hors du temps que représente ce carnaval pour nous tous. Il aurait fait tant de bien en cette période sombre, s’il n’y avait pas eu de risque de faire de notre Sérénissime un cluster géant à ciel ouvert. Cette année nous n’aurions de toute façon pas pu nous rendre sur place car il tombe deux semaines avant nos vacances scolaires.

C’est en 2011 que Caroline, Manon et moi sommes parties pour la premières fois avec des costumes à Venise. Nous y étions déjà allé les deux années précédentes en tant que spectatrices, avec Mélanie qui, depuis, avait entamé ses études et ne bénéficiait plus des mêmes vacances que nous.

L’idée de tenter de faire nos costumes s’était concrétisée sur l’autoroute au retour de nos vacances d’été 2010 . Les premières idées et les premiers schémas se sont posés sur papier dans la voiture, chacune de mes 3 filles ou moi y allant de son idée. On a pas vu le temps passer.

L’idée était de faire deux soeurs dans des costumes qui rappellent la forêt pour Manon et la mer pour Caroline. Nous ne connaissions strictement personne dans le monde vénitien. Si nous nous costumions toutes les 3, il fallait que mon costume permette d’inclure un appareil photo pour que je puisse immortaliser nos déambulations et que je puisse le déposer et nous photographier à distance au besoin. Belles cogitations en perspectives ! Nous avons aussi décidé que nous ferions d’abord les costumes des des deux filles, que si ça avançait bien et qu’ils étaient finis avant Noël, on ferait les réservations de l’appartement et du train pour février 2011. Une fois les costumes des filles terminés, j’en ferais un pour moi s’il restait suffisamment de temps !

Nous avons commandé les jupons, les patrons  ainsi que les satins, tulles, marabouts et organza nécessaires, acheté des chapeaux de paille, perruques et plein de décos. J’avais fait un peu de couture à l’école et savais utilisé une machine à coudre, mais je n’avais jamais utilisé un patron. il était temps de se lancer.

En recevant les tissus, jupons, masques et perruques, nous avons un peu déliré en les superposant n’imoporte comment, mais nous fument rassurées quant à l’association des couleurs et avons rigolé de voir que le satin a tant d’élégance en soi que, quoi qu’on en fasse ça allait donner quelque chose !

En décembre les robes, accessoires et les masques  étaient  prêts pour les filles. J’ai donc pu me faire un costume représentant une sorte de valais photographe. Je me promenais avec un appareil sur trépied customisé et j’avais une télécommande dans la main.

Nous avons passé 4 jours à Venise, il a pas mal plu, nous avons eu des soucis avec nos masques car ils n’avaient pas de trous de narines. je croyais que c’était normal. Du coup la pluie et l’humidité de la respiration ont fait craquer la peinture et nous avons dû au bout de 2 jours acheter de nouveaux masques que nous avons customisé en arrachant les strass des premiers. Cependant, ça nous a un peu perturbées car ça changeait vraiment notre visage et on avait l’impression de ne plus être nous-même!

Globalement nous avons malgré tout gardé un super souvenir de cette première expérience, nos costumes ont été bien appréciés et nous avons reçu quelques photos grâce à nos cartes de visite.

Photos de Luigi Guidici:

Photo de Amy Harris

C’est seulement dans le train du retour que nous avons réalisé que nous avions eu de la chan ce de pouvoir aller 3 années de suite au Carnaval de Venise car nos vacances scolaires n’étaient pas chaque année alignées sur le Carnaval de Venise, il nous faudra attendre 3 ans pour y retourner !

Voilà pour cette première étape de la rétrospective de nos 10 ans de vénitien. La suivante vous racontera l’édition 2014, avec, pour la première fois, Christian, Christine, Stéphanie et Jérôme

A bientôt !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.