F.i « Fi » N.i « ni » !!!!!

Nous nous étions fixés ce mardi 9 juin 2015 comme date buttoir pour terminer notre projet avec les élèves . Mission accomplie, nous avons, ce matin fait notre  première sortie publique dans la cour de récréation. Mais avant de vous raconter cet épisode, dans un deuxième article, je vais commencer par vous relater la fin de notre travail qui a été si intensive que je n’ai même pas eu le temps d’écrire des articles au fur et à mesure.

Les vestes des garçons devaient être terminées, j’ai beaucoup galéré sur les cols qui sont loin d’être parfaits, mais j’ai fait ce que j’ai pu avec des pièces qui n’étaient souvent pas coupées très précisément… Sur les gilets, il fallait ajouter une bande pour fixer les boutons afin qu’ils ne soient pas trop étroits. C’est installée dans notre jardin à la montagne, ce week-wnd, que je suis enfin arrivée au bout de toutes les coutures et tous les boutons

Et puis, il restait encore ma robe qui n’était pas décorée, mes masques, mon accessoire, mes chaussures à reprendre pour pouvoir déambuler avec les élèves. J’ai un accessoire coeur l’idée était donc de faire le même type de déco que les autres robes, mais avec des coeurs. J’ai trouvé des petits coeurs en nacre blanc. Ils sont légers, mais aussi fragiles. Je les ai peints avec une peinture vitrail jaune et pailletés en doré ou brun en utilisant toutes les ressources du jardin. Table dans l’herbe, lilas pour le séchage, pied de parasol comme support lors de la peinture…

Les masques n’étaient pas du tout peints ou décorés, juste poncés. J’ai peint avec la même peinture vitrail que plus haut des petits cabochons coeur.

DSC_0028

J’ai aussi repeint trois petites pinces coeurs destinés à tenir mon collier de perles et ajouté des strass sur mon collier guipure.

Mon accessoire a été complété avec des papillons qu’il a  fallu consolider avec un vernis résiné, pas encore sec sur la photo.

DSC_0064

Mes chaussures avaient été perforées pour un essai de déco qui ne me convenait pas. J’ai donc collé des petites fleurs dans les trous et ajouté un gros noeud

DSC_0063

Il restait à fixer les décos sur la robe. J’y ai passé une bonne soirée !

Malheureusement, le lendemain matin, je me suis rendu compte que la colle à chaud « low temperature » que j’avais utilisée pour fixer les gros strass avait débordé de partout: J’ai passé une matinée à  une centaine de pièces et les nettoyer, avant de recommencer avec un pistolet à colle chaude normale avec lequel je n’ai eu aucun problème. A la fin du week-end Frustella a pu essayer ma robe:

Dani n’a pas chômé non plus, elle s’est occupée de tous les ourlets et reprises des tailles des pantalons trop larges. O

Finalement, on est arrivée au bout de ce projet fou et nous-même n’en croyons pas nos yeux ! Youpi !!!

4 réflexions au sujet de « F.i « Fi » N.i « ni » !!!!! »

  1. J’adore la couleur de ta robe, elle est très belle….je crois que moi aussi je vais galéré…loll y’a certain tissus que je n’ai jamais travaillé, donc je m’attend a ce que ça ne sois pas facile, en plus les explications des patrons ne son pas toujours simple a suivre…Pour le moment je commence le pantalon de mon homme et j’ai déjà difficile avec les explications de la fente avant…lolll Et pour la colle chaude, ça tiens bien sur les tissus..?? Vous avez eu beaucoup de travail avec les costumes, mais le résultat est superbe…encore une fois bravo…

    • Merci Lucie, oui, on finit toujours par galérer à un moment ou un autre et les fentes de pantalon, c’est un enfer ! Avec Christine, dans ces cas là on adopte le système du « je pose tout et je continue dans quelques jours », très souvent ça marche ! Les patrons, c’est souvent comme les mode d’emploi IKEA où t’as le tas de planche le tas de vis et c’est écrit: « débrouille-toi » ! Il y a des patrons de la même marque qui sont super bien faits et d’autres incompréhensibles !

      Oui, la colle chaude ça marche pas bien pour tout, notamment pour ce qui est dur, comme le métal. Par contre, ça marche super bien pour coller des choses sur le tissu et les tissus entre eux.

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !