Les tenues des garçons ont avancé aussi…

Cette deuxième semaine de vacances devait être consacrée aux tenues des garçons, mais avec la concurrence de la montagne et de  la neige… J’ai avancé, mais les résultats sont pour le moment moins spectaculaires que chez les filles.

J’ai d’abord fini les gilets dont la doublure n’était pas encore fixée au reste. La doublure n’était pas prévue sur le patron et plusieurs problèmes se sont rapidement posés. Le plus compliqué a été de bien réfléchir pour arriver à avoir des jolies coutures fermées sur tout le tour du gilet, y compris aux emmanchures. ! J’étais restée il y a quelques semaines sur des problèmes à répétition et je m’étais dit qu’il valait mieux tout lâcher et recommencer à un autre moment. En effet, coudre tout le tour du gilet, puis les emmanchures, ça ne marche pas, et l’inverse non plus!

Par la suite, j’ai trouvé la solution sur internet: Il fallait défaire les coutures latérales du gilet et de la doublure en dessous des emmanchures. Ainsi, on peut retourner le gilet après avoir fait les coutures des emmanchures. Si on ne le fait pas, c’est impossible! Du coup, cette semaine, ça a beaucoup mieux marché. J’ai donc monté les gilets d’Antonino, Ben, Damien et Matteo. Par contre j’ai de nouveau eu un problème avec le bas du gilet de Sidney  dont la doublure était mal coupée… Je ne l’ai pas encore terminé car là aussi je me suis dit qu’il valait mieux faire une pose avant l’overdose. Pour ne pas qu’ils confondent leurs gilets, nous avons fait la doublure de Ben en blanc cassé et celle de Sidney en vert.

Pour le moment ça semble un peu trop « mono-couleur ». Les garçons devront encore poser les boutons qui seront faits avec la technique des boutons à recouvrir dans le tissu de la veste. je pense faire une ceinture qui s’attache avec une partie qui pend dans la couleur de la veste aussi. Et puis, surtout, il y aura la veste et les chaussures qui sont dans l’autre couleur.

Je me suis lancée dans les vestes, j’ai coupé les pièces de celle de Damien que je n’avais pas encore préparées. Il était absent le jour où ses camarades avaient coupé leurs pièces. Jusque là, pas de problème.

C’est ensuite que ça s’est gâté! J’avais acheté du tissu épais chez Ikea dans le but de doubler le bas de la veste pour qu’elle ait une belle tenue. En effet l’organza utilisé est un tissu très léger qui ne convient pas à lui seul pour une veste. Je pensais que les parties du haut qui étaient doublées de non-tissé thermocollant n’auraient pas besoin de tissu épais. J’ai commencé par découper les pièces d’Antonino et je me suis vite rendu compte qu’il fallait en fait doubler toute la veste  (sauf le col et les poignets) pour qu’elle soit d’une rigidité, d’une tenue et une épaisseur homogène. Malheureusement je n’avais pas assez de tissu pour tout le monde. Qu’à cela ne tienne, je me suis dit que tant qu’à faire, je finissais avec la veste d’Antonino, j’en faisais une deuxième si possible et que les autres suivraient plus tard. Caroline est d’ailleurs passé avec Yannick chez Ikea le 31 avant d’aller réveillonner pour renouveler mon stock de tissu ! Merci 😉

Je me retrouve donc avec mes 16 pièces x 2 pour le gilet d’Antonino et je réalise que j’ai pris la mauvaise partie des explications de montage. J’ai monté au chalet les instructions pour le pantalon et le gilet, mais pas la veste ! GRRRRR! Et j’ai laissé à l’école mon protoype de veste! Décidément pas de chance ! C’est un peu comme un puzzle sans modèle, mis à part qu’il y a des subtilités de plis et chevauchements sur le bas de la veste dont j’avais oublié les règles… J’ai donc juste commencé à monter le haut de la veste d’Antonino et j’en suis restée là pour les vestes… J’aurai le temps de les avancer la semaine prochaine puisqu’il n’y a pas d’atelier à cause des conseils de classe. Je voudrais que les garçons puissent essayer leurs costumes montés pour le prochain  atelier, comme les filles.

Le haut de la veste ne tombe pas encore juste, il y aura des boutons aussi. En haut il y aura un jabot (cravate large) que nous allons faire avec le tissu de la veste en faisant  des vagues et en la customisant avec des strass et un cabochon (il faudra que je fasse un prototype d’ailleurs! ). Le col n’est pas complètement monté et il est très large, je pense qu’on y mettra une fleur en boutonnière, mais il faudra peut-être aussi le faire un peu plus étroit.  Au dos, il y aura les guipures dorsales que les garçons ont préparées et deux boutons. Je pense qu’il faudra reprendre les vestes pour bien les adapter à la morphologie de chaque garçons, du coup, je suis finalement contente que le haut ne soit pas encore cousu au bas!

Comme j’étais au chômage technique avec les vestes des garçons, je suis passée aux cagoules. Les garçons avaient monté les leurs, mais tous ne les avaient pas terminées et je n’étais pas satisfaite des finitions avec les bordures au zigzag, le satin s’éfilochait. J’ai donc tout repris à la surjeteuse et j’ai aussi fait celles des filles qui étaient déjà découpées. Il ne restera plus aux élèves qu’à fixer une pression de chaque côté du cou aux  endroits marqués par des petites croix…

DSC_0006

10 cagoules !

Et puis, une fois de retour en plaine, j’ai juste passé quelques heures à l’atelier et j’ai un peu avancé la customisation de mon costume:

J’ai verni mon noeud au pinceau, puis à la bombe, pour qu’il se rigidifie et reste gonflé pour un plus joli effet. Je l’ai aussi pailleté en brun; j’ajouterai encore quelques strass et sequins.

J’ai profité aussi pour passer une couche de vernis au pinceau sur le bas de mon chapeau, où il y a les paillettes pour ne pas qu’elles s’en aillent.

Je cogitais depuis quelques temps sur mon accessoire. J’avais acheté un grand coeur en osier. Mon idée est de commencer par le remplir avec un organza jaune, puis de fixer des décorations dessus. Je me suis donc lancée, j’ai enfilé mon organza à l’intérieur et je suis assez satisfaite du résultat. Suite dans un prochain épisode….

Il y avait une dernière chose que je voulais faire: préparer pour chacun une liste à cocher avec ce qu’il reste encore à faire. Ainsi, nous pourrons passer du temps à aider un élève sur quelque chose de compliqué pendant que les autres s’occupent avec des choses plus faciles. Les enfants pourront cocher au fur et à mesure ce qu’ils ont fait.

Et puis, plus terre-à-terre, en vue du financement de notre voyage à Venise en 2016, nous allons, dès que nos costumes seront terminés, faire des ventes, des animations et prendre contact avec des entreprises et sociétés de notre région pour faire des appels aux dons. Je cherchais un moyen pratique de récolter ces fonds et aussi de verser l’argent liquide que nous récolterons. J’ai découvert un truc génial: le pot commun en ligne. Vous connaissez ? N’importe qui peut organiser un pot commun en ligne pour un cadeau d’anniversaire, de mariage, une récolte de fonds ou n’importe quoi d’autre. On prépare son pot, on indique la somme à laquelle on aimerait arriver et la date limite de participation et on envoie les invitations aux personnes concernées ou on transmet le lien sur un blog  ou dans une lettre, par exemple. A tout moment l’organisateur peut faire verser l’argent récolté sur son compte ou acheter de la marchandise sur un site partenaire. Il y a évidemment une petite commission, mais on peut payer en ligne, ce qui facilite tout de même l’organisation ! Les enfants et leurs familles pourront suivre l’évolution de notre cagnotte au fur et à mesure.

Voilà, c’est la fin des vacances! Cette semaine, je vous réserve une petite surprise avec une nouvelle catégorie d’articles qui devrait apporter un peu de fraîcheur à notre blog d’ici quelques jours. Je ne vous en dit pas plus pour le moment, mais je me réjouis déjà…

Une réflexion au sujet de « Les tenues des garçons ont avancé aussi… »

  1. Mais quel boulot ! Moi, je n’avais que deux robes de princesse à faire, mais quelle prise de tête déjà pour y arriver ! (Bon ai fait six bustiers avant que ça marche ! )
    Bravo Nathalie, les vacances sont terminées, c’est le moment de te reposer ! 🙂

    • Ah oui, tu as raison, cette semaine j’ai quand même 10 conseils de classe pour me reposer, ouf! 😉 ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à galérer ! Et alors, tu as réussi à finir ? Merci pour tes compliments et je me réjouis de voir tes chefs d’ouvres aussi !

  2. Eh bien tu as encore bien bossé, sous tes airs de ne pas faire tout ce qui était prévu 😉
    Tu m’intrigues avec ta nouvelle catégorie d’articles……. mmmmhhh !!

  3. Ooooo j’adore les costumes des garçons … Ils sont superbes !!!! Et le cœur est super ! Bon courage pour la suite, moi je galère avec les masques …

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !