Atelier n°8: les masques bis

Aujourd’hui, après le démoulage des masques faits la semaine dernière, chacun devait faire un deuxième masque. En effet, nous fabriquons toujours deux masques par personne car ils prennent l’humidité lorsqu’on les met. Il est important de bien les laisser sécher entre deux utilisations et donc de pouvoir en porter deux en alternance. En plus, sachant qu’un problème est vite arrivé si un masque est abîmé, il en reste un autre !

L’atelier a commencé par le démoulage qui a été très facile grâce au silicone sprayé sue les moules avant de commencer. Ensuite, nous avons pu passer à l’essayage des masques de la semaine passée. Évidemment, d’ici quelques semaines, quand on en aura le temps, les yeux seront recoupés et les bords retravaillés, puis on ajoutera de l’enduit sur tout l’extérieur du masque et on poncera pour égaliser les surfaces avant de les peindre. Les élèves étaient plutôt étonnés de voir comme le papier encollé qui leur semblait si mou la semaine passée s’est rigidifié. Les garçons ont aussi essayé les gants que j’avais reçus il y a quelques semaines.

Oups, Anaëlle n’est pas venue sur la photo! Il  manque Solène qui était en stage cette semaine, je lui ai fait son masque pour ne pas qu’elle prenne de retard. Il y avait certains masques qui avaient quelques défauts qu’il a fallu réparer (nez écrasé, cloques sur les joues…), mais on s’en est sorti.

Comme tout le monde maîtrise maintenant bien la technique, les masques ont été faits très rapidement chez certains. Immédiatement, la solidarité fonctionne: si on demande à un élève d’en aider un autre, il n’y a jamais de problème pour le faire. On est tous dans le même bain et le but est de se serrer les coudes que toute l’équipe arrive au bout du projet !

Yasmina a pris les devants avec Anaëlle pour jouer les journalistes auprès des autres. Mais ce métier n’est pas très facile, lorsqu’on pose la même question à tout le monde, plus personne ne sait quoi répondre ! Pas grave, elle se diversifiera une prochaine fois. Voici donc les réponses à la question: « Qu’est-ce que tu as aimé aujourd’hui ? »

  • Antonino: « J’ai aimé quand on a fait les masques ».
  • Matteo: « j’ai aimé travailler en silence »
    Merci pour cette info Matteo, on s’en souviendra aux ateliers et en classe! En effet, comme les mains d’Antonino et Matteo avaient de la peine à être aussi efficaces que leurs bouches qui ne cessaient de bavarder, nous leur avons demandé de ne plus parler avant d’avoir fini. Les autres ont continué à bavarder, mais le volume sonore a tellement diminué qu’on a tous eu l’impression qu’il y avait du silence! Matteo n’a plus dit un mot, Antonino, presque plus et les deux ont réussi à finir leur masque, même dans les premiers pour Antonino. Du coup ça m’interpelle de voir que c’est de travailler en silence que Matteo a aimé dans cet atelier. Rappelle-t-en Matteo, se concentrer sur son travail amène aussi des petits bonheurs !
  • Sidney: « J’aime travailler épais et faire du solide »
    Effectivement, Sidney ayant peur que son masque ne soit pas assez solide a mis beaucoup plus de couches de papier que conseillé. J’espère que les lèvres et le nez resteront tout de même bien marqués…
  • Damien et Nuray: « J’ai aimé faire les masques »
  • Benjamin: J’ai aimé faire les masques, mais aussi le silence !
  • Anaëlle: J’aime coller le papier !
  • Mme Simoes, ma collègue: « j’ai apprécié les moments de silence! »
    On est d’accord… 😉
    Comme nous travaillons toujours avec la porte ouverte, les filles ont vu passer MmeGolaz avec soncharriot dans le couloir. Elle est l’une des courageuses dames qui s’occupent chaque jour de nettoyer notre collège et faire qu’il soit toujours aussi beau et propre malgré les années qui passent.Yasmina en a profité pour lui demander si elle trouvait qu’on nettoyait assez bien la salle après nos ateliers et l’a invitée à venir voir ce qu’on était en train de faire:DSC_0005Nous avons été soulagés de savoir qu’elle trouve que ça va très bien et que tout est bien rangé et nettoyé quand on s’en va. Elle suit régulièrement notre blog et a été contente de pouvoir nous voir travailler un petit moment et surprise de voir les enfants si sages et appliqués. Yasmina lui a montré sa tenue.

Merci Brigitte pour ta petite visite et tes encouragements, n’hésite pas à repasser lorsque toutes les tenues seront dehors !

La semaine prochaine, on reparlera couture: les gilets des garçons que j’espère avoir le temps de préparer, et les filles coudront leurs perles sur le corsage.

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Atelier n°8: les masques bis »

  1. les masques dégagent quelque chose de spécial, ça me semble presque dommage de devoir les enduire pour les peindre ! ils semblent exprimer une émotion…. enfin bref ! ils sont chouettes, et ils le seront surement encore plus quand ils seront finis 😉 beau travail, bravo à tout le monde !!!

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !