Premier atelier 2015 pour Christian !

Ce mercredi, Christian était en vacances, il a bien entendu accompagné Christine à l’atelier. Pour commencer, il fallait retrouver ses marques, son mètre ruban et nettoyer ses lunettes ! Il a ensuite pu découper les pièces de son pantalon

Une fois les pièces découpées, il a fallu pour la première fois passer par la case surjeteuse. La machine impressionne, mais le temps d’adaptation a finalement été très court pour réussir à faire des bordures impeccables:

Christian a même maîtrisé un superbe changement de fils ! Une nouvelle coccinelle dans le carnet ! Bravo !

Après avoir fait 5 fois durant le week-end le montage du corset, j’ai proposé à Christine de faux-filer le sien. Malheureusement, c’était mon jour « à l’envers ». Il manquait une pièce sur laquelle on arrivait pas  à mettre la main. Je l’ai donc redécoupée, mais… à l’envers ! J’ai alors repris la pièce dans l’autre sens pour découper son symétrique et,  incroyable mais vrai, je ne sais pas comment c’est possible, elle était encore à l’envers ! A la 3ème fois du premier coup, j’ai fini par y arriver ! 😉

Christine qui venait de finir de froncer ses jupe et sur-jupe a pu se mettre à la couture du corsage

Elle a encore eu le temps de poser la dentelle sur le devant de la sur-jupe avant de passer aux essayages avec pincettes:

Sacrée avancée pour cet atelier! Bravo Christine !

Caroline de son côté était en train de sortir les baleines qu’elle avait coupées lorsqu’une aide inattendue est arrivée ! Et oui, sa cousine Aurélie prend goût aux ateliers et est revenue nous trouver avec la ferme intension de mettre la main à la pâte ! Elle a commencé par tester la technique que j’avais imaginée depuis longtemps pour protéger les extrémités des baleines et éviter qu’elles percent le tissu. Il existe des pièces métalliques faites exprès pour ça, mais elles coûtent assez cher. J’ai simplement acheté des gaines thermorétractables pour les fils électriques. Il suffit d’enfiler un bout de gaine sur l’extrémité de la baleine, puis d’utiliser le pistolet à air chaud pour la rétracter.

La méthode a l’air de fonctionner et ne coûte que quelques centimes par baleine.

Les filles ont ensuite découpé les pièces de la doublure. Aurélie qui n’avait pas cousu depuis des années a demandé un petit cours de mise à niveau à Caroline et s’est lancée !

Une fois la doublure terminée, il restait à la fixer sur le corset:

Joli travail les cousines !

Petite pause les trois prochaines semaines pour les ateliers en commun avec la famille C car ce sont les vacances. Le week-end prochain c’est Caroline et Yannick qui seront d’atelier. Au programme, le pantalon de Yannick et la découpe des autres pièces, les manches et la jupe de Caroline. De mon côté, je préparerai les pantalons des garçons. J’aimerais aussi tester mon idée de ceinture très large dans la couleur de la cagoule qui fera le lien entre le dessus du pantalon et le dessous du gilet, même lorsque les garçons bougeront. Je pense faire un système attaché dans le dos en utilisant du galon boutonnière blanc. On verra si c’est possible, je n’ai d’ailleurs pas encore reçu le galon.