Prototype de base de la tenue fille 2015 en voie de finition !

J’étais restée avant de partir en vacances sur une tenue fille pas terminée. le haut était assemblé, la jupe et la sur-jupe étaient également assemblées, mais je n’avais pas assemblé le tout et fait les finitions.

Dans la série « Je fais tout dans le mauvais ordre » je n’aime pas surfiler les pièces et j’ai tendance à le faire une fois que les coutures sont faites, ce qui est un peu stupide car souvent je fais des coupures disgracieuses quand il y a plusieurs couches et que les coutures ne sont pas rectilignes. Il faudra que je me discipline, la surjeteuse est tellement plus facile à utiliser sur les pièces plates ! Donc première étape de ce nouvel après-midi couture: surjet ! Et en rose s’il vous plaît ! En effet, j’ai des tonnes de fil spéciaux pour surjeteuse à écouler, alors lorsque le tissu est bien opaque, j’utilise n’importe quelle couleur !

DSC_0056Une fois tout fait, on a toutes les coutures bien finies et coupées régulièrement, on a tout de suite un travaille mieux soigné ! Il faut absolument que je prenne exemple sur Pouine qui surjette tout avant ! Je ferai un effort, c’est promis ! Et les élèves eux n’auront pas le choix! Ils passeront par la case « zig-zag » ! 😉

Après ça, j’ai fixé un galon sur la sur-jupe

Puis il a fallu ajuster les deux jupes l’une sur l’autre et les coudre au haut. Pour le moment le dos reste ouvert, des rivets et un cordon permettront de plus ou moins serrer selon les couches qu’il y au dessous. Ceci permettra de s’adapter au climat. Nous poserons les rivets à 2,5 cm du bord ainsi on a la place pour élargir au besoin, j’ai prévu cette marge en supplément. S’il fait chaud les deux parties du dos se croiserons, s’il fait froid on gagne 2,5 cm pour mettre des couches ! Les emmanchures sont également d’une taille supérieure au reste de la robe pour la même raison. J’ai oublié de faire des photos de la robe, mais il y en aura une à la fin de l’article avec la cagoule.

Je cogitais depuis un bon moment sur cette cagoule. J’avais en 2011 et 2014 utilisé des cagoules noires toutes faites, mais ça ne me satisfait plus, je veux des cagoules dans les tissus de nos tenues. J’ai donc fait quelques essais sur mon « tissu d’exercice » (IKEA, Fr 2.25 le mètre ;-)).

J’ai d’abord décalqué une cagoule en la prolongeant car je veux aussi qu’elle couvre le décolleté.

DSC_0060

J’ai juste oublié un détail ! mes cagoules noires sont extensibles, pas mon tissu ! 😉 Je recommence donc. Comme je ne veux pas d’ouverture devant, je décalque avec le plis devant et je prends de la marge !

DSC_0062

Une fois épinglée j’essaie la cagoule à Frustella:

DSC_0063Il y a de l’idée, mais là ça correspondrait plutôt à un modèle « Pingouin en tchador ». Pas beaucoup de mouvement des bras possible et le nez et la bouche enfermés. Je remédie:

pas mal, mais il faudrait faire un petit pli pour mieux ajuster, et si on fait un pli, comme le tissu n’est pas extensible, on ne passe plus la tête…

DSC_0069J’ai trouvé la solution en mettant une pression de chaque côté.

J’ai ensuite préparé une cagoule prototype avec le patron créé pour être sure que tout roule.

Restait à faire le test avec le tissu blanc cassé qui sera utilisé pour toutes les doublures, grands volant de manche et cagoules.

DSC_0081

Je suis toujours impressionnée de voir comme les yeux de Frustella deviennent « humains » chaque fois qu’elle a le masque, elle me fait peur !

Bonne surprise, comme c’est un satin léger, il est évidemment beaucoup plus souple et fluide que mon tissu d’exercice et l’effet est beaucoup plus joli. J’ajouterai sans doute une deuxième pression pour que les côtés du cou restent bien à plat. Il sera facile de donner un joli plissé en cousant la guipure. Manque de bol, moi qui déteste coudre les pressions, je les ai choisies trop petites, il faudra que je change en plus de devoir en rajouter deux !

Finalement, voici la tenue complète. Pour le moment le volant clair en bas des manches fait un peu bizarre, mais il faut avoir en tête qu’il va être customisé avec des rubans de sequins thermocollants et des strass notamment, qui seront dans les couleurs des robes. Il aura aussi un galon en bas de ce volant, mais je ne l’ai pas encore reçu. De même, la guipure bijou de col sera elle aussi partiellement peinte et décorée dans les couleurs de la tenue. Enfin, la robe sera décorée et sera beaucoup moins sage. Des plis seront créés, des décos seront ajoutées etc… Et évidemment il manque le couvre chef qui va finir la tenue et l’accessoire.

DSC_0079

J’ai fini ce que je voulais présenter aux élèves pour les filles. je ne veux pas avancer plus ma robe avant qu’elles la voient car je veux qu’elles ne soient pas influencées par mes choix de décos. Ah zut, je pense à l’instant qu’il y a un détail que j’ai oublié: le noeud ! Ce sera pour demain ou la semaine prochaine !

Il me reste à faire le prototype de la tenue des garçons et à préparer tous les patrons pour le premier atelier qui aura lieu dans une semaine et demi ! J’ai pensé que, comme de toute manière les filles auront plus de travail que les garçons pour la customisation de leur robe, je demanderai peut-être aux garçons de commencer les masques pendant que les filles commencent leurs robes. ça évitera que tout le monde ait besoin des machines en même temps et on a assez de place pour faire des ateliers qui ne risquent pas de se « contaminer » (fil dans le papier mâché ou colle d’amidon et plâtre sur les tissus)  !