Des masques pour le centième !

Nous arrivons au 100ème article de ce blog commencé le 6 août 2013. Cet article sera tout petit, juste pour dire que je voulais depuis longtemps tester la fabrication de masques. Il a deux techniques : le plâtre et le papier mâché. N’arrivant pas à choisir, j’ai décidé de tester les deux.

J’ai d’abord recouvert les deux masques de bandelettes de papier journal mouillé pour faciliter le démoulage .

J’ai fait de la colle d’amidon et trempé des bandelettes de journal dedans pour obtenir mon papier mâché.

J’ai utilisé de la gaze plâtrée sur le deuxième masque  en grande plaque et pas en bandelette. Une couche a suffit, par contre le plâtre ne s’est pas bien réparti partout, j’ai donc rajouté une peu de plâtre en poudre.

DSC_0004Le séchage est assez long, 24 heures après, tout n’est pas encore assez sec pour être poncé. Par contre le démoulage est très facile.

Comme je n’avais plus fait de papier mâché depuis bien longtemps, je ne me souvenais plus quelle quantité de colle il fallait faire. Sachant qu’il faut prendre 1 volume de colle pour 9 volumes d’eau, j’ai pris un petit récipient. Malgré tout, il me restait beaucoup de colle. Pour ne pas la gâcher, j’ai commencé à l’appliquer sur une grosse boule de sagex creuse qui sera un élément du chapeau de Manon en 2017. Si vous vous souvenez d’où vient l’idée de sa robe, vous comprendrez pourquoi cet objet. J’ajouterai du volume avec des grillages probablement que je recouvrirai une nouvelle fois de papier mâché.  Cette première étape avait surtout pour but  d’utiliser mon reste de colle et de consolider le trou et fixer ensemble les deux moitiés de la boule et de la solidifier.