Encore un projet un peu fou…

Dans notre école, nous avons un groupe d’élève qui est très important à mes yeux parce qu’ils font la particularité et la fierté de notre établissement.

Le parcours scolaire de ces enfants  est difficile et semé d’embûches, mais grâce à une équipe d’enseignants très motivés, nous mettons tout en oeuvre pour qu’ils puissent progresser et avoir une scolarité épanouissante. Notre but et qu’ils quittent notre collège avec un projet de formation professionnelle et une estime d’eux même qui leur permette d’avancer dans la vie comme tous leurs camarades, parfois même mieux ! En tant que membre du conseil de direction de mon établissement scolaire, je suis responsable de la pédagogie compensatoire et de ce projet en particulier.

Mais quel rapport avec « Objectif Carnaval de Venise » ?

Il y a quelques semaines, à l’occasion d’une soirée « portes ouvertes », l’enseignante d’arts visuels avait travaillé sur le carnaval en faisant fabriquer toutes sortes de masques à ses élève. Elle m’a demandé d’exposer nos tenues 2014 pour mettre sa salle dans l’ambiance du carnaval. Il se trouve que les élèves dont je parlais plus haut avaient le lendemain des cours d’allemand, dans la salle où ils étaient exposés, pendant que je rangeais mon matériel. J’ai entendu leurs compliments et surtout, j’ai vu leurs yeux briller en regardant les costumes qu’ils m’ont aidée à charger dans ma voiture.

Ma collègue Dani qui était aussi présente a également été touchée par leurs regards. Quelques minutes de conversation ont suffi à comprendre que nous étions sur la même longueur d’onde. Il m’est apparût comme une évidence que le costume vénitien pouvait apporter énormément à ces enfants. Imaginez leur fierté derrière les masques, à être félicités pour leurs créations, photographiés et considérés comme des vedettes ! Quelle fierté et aussi quel bonheur !

Notre projet initial était de les emmener en février 2015 une semaine au carnaval de Venise en tant que costumés. J’avais même déjà trouvé un appartement pour les 9 élèves et les deux enseignantes. La famille C était prête à nous accompagner aussi, dans un autre logement, mes filles ne pouvaient pas le faire car elles ne seront pas en vacances à ce moment là. Cependant, en étudiant de plus près le budget, je me suis rendu compte qu’organiser à la fois des ateliers de couture en dehors des heures d’école et des activités permettant de récolter des fonds pour ce voyage serait bien trop chronophage. Mais alors, faire des costumes sans aller jusqu’au bout du projet, sans boucler la boucle, sans déambuler devant des spectateurs n’avait pas de sens. Le projet devait-il pour autant tomber à l’eau ?

J’ai alors pensé aux carnavals vénitiens qui sont organisés dans plusieurs villages de France voisine. Il se trouve que, juste de l’autre côté de notre lac Léman, il y a le petit village d’Yvoire où est organisé depuis quelques années une parade vénitienne sur un week-end du mois de mai. Les règles sont les mêmes qu’à Venise, déambulation silencieuse, seuls les yeux sont apparents sous les costumes et les masques, etc… Certains costumés vénitiens y participent d’autres costumés ne font des costumes que pour ces parades. Les photographes et les spectateurs viennent nombreux, l’ambiance est proche de celle du carnaval de Venise. Voilà exactement ce qu’il nous fallait. Nous aurions la possibilité de faire le trajet sur le lac en bateau, les parents pourraient, s’ils le désirent, se rendre à Yvoire pour voir leurs enfants déambuler. J’ai pris contact avec l’association qui organise ces parades vénitiennes, mais je n’ai pas encore eu de réponse pour nous autoriser à les accompagner durant les promenades costumées dans la ville. Le rendez-vous étant dans plus d’un an, nous avons encore bien le temps d’établir un contact !

Concrètement, nous souhaiterions, ma collègue et moi, organiser bénévolement, dès la rentrée scolaire prochaine, des ateliers hors temps d’école avec ces enfants pour leur faire fabriquer de A à Z, chacun un costume vénitien, avec robe à crinoline pour les filles et costume trois pièces pour les garçons. Nous formerions 4 couples et un trio. En comptant les deux enseignantes, nous aurions donc à fabriquer 11 costumes. Tous les costumes seraient créés sur le même modèle, mais dans des couleurs différentes pour chaque couple ou trio. Chacun d’eux aurait ensuite des chapeaux identiques et des masques, des décorations et des accessoires assortis à chaque tenue. La forme des chapeaux pourraient varier d’un couple à l’autre. Nos costumes seraient facilement adaptables à une éventuelle croissance soudaine de nos ados (volants à rajouter) et auraient une version plus chaude (veste ou cape).

Nous alimenterions ce blog avec des articles illustrés de photos racontant notre progression. Nous souhaiterions aussi créer une exposition dans notre école relatant en photo notre aventure et qui serait inaugurée par une soirée de présentation en costume.

Dans nos projets les plus fous, si les enfants sont motivés, une fois que les costumes seront terminés, nous pourrions peut-être consacrer le premier semestre de l’année scolaire 2015-2016 à essayer d’organiser des activités, des ventes de calendrier, des recherches de sponsor (privés ou entreprise), des après-midi de bricolage-conte pour des petits enfants , etc.. Ceci nous permettrait peut-être de réunir suffisamment d’argent pour envisager une participation au carnaval de Venise 2016. Pourquoi pas organiser aussi une parade vénitienne dans le joli village où se trouve notre école avec une vente de pâtisseries pour nous aider dans notre projet… Si vous avez d’autres idées, elles sont les bienvenues !

Nous sommes bien conscientes qu’il y aura des moments de découragement, que tout ne sera pas toujours facile, mais aussi qu’il y aura de la joie lorsqu’on progressera et lors des essayages, à la fin de chaque atelier. Notre mission sera de tout faire pour que nos élèves restent motivés !

Cet article a aussi pour but de présenter ce projet aux parents, de leur faire découvrir ce qu’est un blog et de les encourager à soutenir leurs enfants qui sont déjà conquis par ce projet. Sans leur approbation, nous ne pourrons rien faire !

Voici déjà les projets que nous imaginons pour les robes et les costumes avec les tissus que nous avons déjà. Les dessins ont encore quelques erreurs de coloriage et les couleurs ne sont pas 100% fidèles à la réalité, mais ils donnent une bonne idée de ce que nous aimerions faire… Ces croquis représentent les modèles de base, non décorés.

Comme d’habitude, vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir

 

La famille C, Caroline et son ami Yannick, nous soutiennent déjà et seront à nos côtés pour ce projet….

Notre directeur est d’accord, les enfants sont enthousiastes, la dernière étape consiste à demander l’autorisation des parents pour que les enfants participent, ainsi que pour qu’on publie des photos d’eux dans ce blog. Ainsi, ils écriront parfois eux-même des articles ou les commenteront. Cela leur permettra d’avoir des interactions sur internet sous notre contrôle, d’évoquer les dangers liés à cette plateforme, de ce qu’on peut y faire ou non. Tous les commentaires entrant ou sortant de ce blog seront contrôlés par les enseignantes avant publication, ainsi que les articles et leur contenu. Les enfants ne pourront pas entrer en contact avec les personnes inconnues qui commentent sur le blog autrement qu’à travers le blog, sous notre contrôle. Les messages privés sont possibles, mais seulement sur l’adresse mail du blog que nous contrôlons également.  Si certains parents refusent que des photos de leurs enfants soient publiées, nous mettrons des masques blancs chaque fois que l’on fera des photos pour cette catégorie d’articles et nous resterons aussi dans le thème !

Et vous ?  Qu’en pensez-vous ? Accepteriez vous que votre enfant se lance dans un tel projet ? Donnez-nous votre avis, vos arguments, aidez-nous à rassurer les parents et à les convaincre !  A l’heure où internet fait peur, montrons leur que nous sommes, sur ce blog, une communauté bienveillante et constructive ! D’ici une à deux semaines ils recevront une information avec un lien vers cet article et il serait super qu’ils puissent y lire des commentaires de votre part! Surtout ne vous arrêtez pas au fait qu’on vous demande votre adresse mail pour publier un commentaire, cette dernière n’apparaît pas sur le blog, vous pouvez même choisir un pseudonyme.

 

 

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Encore un projet un peu fou… »

  1. Un projet génial et fédérateur. Les enfants ont besoin de gens un peu fous pour leur montrer que dans la vie tout est possible si on le veut. L’équipe du carnaval de Venise est expérimentée et incroyable. Bravo!!!

  2. Quelle belle idée ! Je vous souhaite de réaliser ce premier Carnaval près de chez vous, et de pouvoir réaliser ce rêve un peu fou effectivement mais pas du tout irresponsable d’aller jusqu’au bout de ce projet. Je suis loin de vous, géographiquement, mais si je peux aider en quoi que ce soit, n’hésitez pas. Et… Yvoire, en mai 2015, puis Venise en 2016… il serait bien possible que nous nous y rencontrions, avec ce beau projet ! Bravo ! et merci.

    • Merci Bernadette, ça fait toujours plaisir de voir l’enthousiasme de nos lecteurs! Votre soutien, même à distance, nous sera une aide précieuse ! Et oui, au plaisir de vous rencontrer !

  3. Je soutiens à fond votre projet! Je pense qu’il est indispensable de leur apprendre à bien utiliser internet. Je suis favorable à la participation à un blog avec un accompagnement, cela permettra d’utiliser les bon côtés du net en apprenant à se protéger.
    Bravo pour cette excellente initiative !

  4. Merveilleuse idée, d’une part pour l’aspect inventif et créatif du projet sachant que tous les enfants aiment se déguiser et qu’ils seront mis en valeur et à l’honneur lors du défilé final, d’autre pour la participation au blog, son utilisation à des fins pédagogiques et interactives ! Vous avez un enthousiasme qui mérite d’être applaudi et encouragé, je me demande où vous allez trouvé le temps et l’énergie pour mener cela à son terme mais je ne doute pas un instant que vous réussirez avec brio !!! Bonne chance à vous tous.

  5. Ouaouh ! je ne m’attendais pas à un tel projet !!!! très complet et très valorisant pour les enfants.
    Etant ergothérapeute, je connais le pouvoir de l’activité ! c’est apprendre la vie, c’est se réaliser, apprendre à se connaître, ses faiblesses et surtout ses forces… et puis, l’aspect final de la « présentation » est très valorisant, il faut aussi apprendre à gérer le stress. Le travail en groupe favorise évidemment les relations sociales… enfin bref, on pourrait écrire plusieurs pages !
    Concernant le blog, c’est vrai qu’il est intéressant d’accompagner les jeunes dans l’ère numérique, qui est de toute façon notre avenir (du moins tant que cette société pourra perdurer… c’est un autre débat), et apprendre à l’utiliser à bon escient, tout en améliorant les notions en langue(s) et les capacités d’expression…
    bon enfin bref, si vous avez l’énergie, foncez !!!!!

    • Merci Steph! Et oui, je maximise mes risques de cogitation, mais ça ne me fait pas peur, je crois que c’est juste le carburant de ma vie !
      J’ai une admiration toute particulière pour les ergothérapeutes, j’ai été fascinée par le « remodelage » du pied de ma fille aînée qui est venue au monde avec un pied bot. Lorsqu’elle était bébé, j’allais chaque semaine changer son attelle et j’avais l’impression que l’ergothérapeute sculptait une œuvre d’art lorsqu’il donnait au pied la position désirée en le modelant avec beaucoup de patience et d’attention à travers l’attelle chauffée ! C’est vraiment un joli métier qui doit aussi apporter plein de satisfaction quand on arrive à soulager des personnes en leur proposant des objets qui correspondent à leurs besoins !

      • Oui, c’est vrai ! et ça demande…. de la créativité ! 😉
        Pour ma part j’exerce en psychiatrie depuis 10 ans (presque toute ma carrière LOL) donc je m’attache plus à ce que ça apporte sur le plan de l’estime de soi, des relations aux autres et au monde environnant… mais je trouve très touchant ton témoignage, c’est ça qui rend le métier passionnant, rendre la vie meilleure aux autres 🙂
        Bon, pour la cogitation, c’est clair qu’il va y en avoir, je constate même que c’est déjà bien enclenché !!!!!
        Bonne aventure !

  6. Ping : Ah là là !! (panique ?) | Blog de Steph

  7. Ouaouh ! Quelle super Idée ! C’est vraiment top ! J’aimerais bien que mon collège organise de telle chose aussi !
    En ce qui concerne les parents, allez-y, profitez de cette aventure a fond avec vos enfants ! Le carnaval de Venise est quelque chose d’incroyable et sur ce blog, il n’y a rien a craindre (ma mère flippait au début, quand je mettais des coms, mais bon) !
    Pour ma part, je n’ai même pas eu besoin de parler a mes parents de mon projet de costume pour 2015, ils on juste vu mes yeux briller quand nous sommes arrivés à Venise et que nous avons croisé le groupe de « Objectif Carnaval de Venise » ! Comme quoi, les yeux disent tout ! 😉
    Bon courage à tous !

    • Merci Margot! C’est sympa d’avoir le point de vue d’une jeunette, comme nos élèves ! Bonne suite à toi aussi pour ton costume 2015 ! Peut-être qui si tu débarques au collège en costume, tu donneras des idées à tes enseignants ! 😉

  8. C’est un super projet ! Etant moi même professionnelle dans l’animation socioculturelle et animatrice en atelier couture (pour les primaires et pour les adultes), et aussi animatrice théâtre, je trouve ton projet vraiment bien pensé, et riche. Tu dois aussi avoir la possibilité d’obtenir des subventions et/ou des partenariats avec des institutions … comme le Conseil Général ou la Mairie de ta commune. Il faudrait que tu chiffres ton projet en détail pour déjà savoir combien ça représente réellement pour démarcher tes éventuels partenaires avec de vrais chiffres.
    Pour ma part, je vais suivre avec un grand intérêt tout ça de près !
    A bientôt !

    • Merci Nathalie! Nous sommes en Suisse Romande et non en France, ce qui fait que les subventions ne s’obtiennent pas de la même façon et pas aussi facilement! mais si les élèves sont motivés on y arrivera sans doute! Par contre, ce qui est commun est qu’évidemment il faut faire un budget! Merci aussi de nous suivre avec autant d’enthousiasme!

  9. tu te rends compte du chemin parcouru ?????? vous touchez au but !! je cherchais dans quel article tu avais parlé (si c’est le cas) du budget estimé pour le voyage à Venise…. et je suis tombée sur cet article là avec le mot clé « budget ». Quoiqu’il arrive maintenant, vous pouvez tous être fiers du travail accompli !!!!

      • Effectivement au début j’avais mis qu’elle apparaisse tout de suite et après j’ai préféré l’enlever car je ne verse pas ce que nous recevons sur la crousille électronique, je garde l’argent en liquide pour payer les billets etc, ceci d’autant plus qu’il y a quand même un petit pourcentage sur les sommes versées qui est pris par le site du Pot commun. Je vais modifier la copie d’écran que tu as trouvé pour qu’elle corresponde à la vision actuelle ! Merci!

      • Oui, c’est toi qui vois. Mais c’est bien aussi d’avoir une idée du budget que ça représente, car il est conséquent! C’est clair que ça n’est pas rentable de verser sur le Pot ce que tu as déjà en main… faut bien qu’ils se paient 😉

    • Oui, comme tu dis, quel chemin parcouru ! Nous, qui à ce moment là nous disions que les 3 années d’attente jusqu’au carnaval 2017 seraient bien longues et qu’il faudrait faire des ateliers à doses homéopathiques pour ne pas aller trop vite et nous retrouver désoeuvrés ! On a vite trouvé de quoi s’occuper ! Je pense que ça restera notre plus beau projet pédagogique !

      En ce qui concerne le budget, c’était sur la crousille électronique que j’avais indiqué la somme de 7000 euros sans compter les 150 francs/euros par enfant de participation des parents, après j’aavis descendu à 6000 en calculant d’un peu plus près. Ceci est le stricte minimum nécessaire pour pouvoir faire le voyage avec transports jusque là-bas, abonnement de vaporetto, location des appartements, petits déjeuners dans les appart, repas sur le pouce à midi, collation à 16h et repas faits par la maman d’Antonino qui nous accompagne comme photographe pour le soir et 2-3 visites (palais des Doges, San-Marco, par exemple…).

      Pour le reste, nous allons surtout nous balader, voir Murano et Burano, etc… Nous miserons sur des choses simples. J’ai envie d’organiser un concours de photo double thème: Venise et les costumés. Les élèves se mettront par groupes de 2-3 et feront des photos; ils en choisiront ensuite une dizaine, qui seront jugées individuellement. Les gens pourrons voter pour leurs 3 photos préférées parmi toutes celles proposées, sur le blog ou directement à l’école où elle seront exposées.

      Si nous gagnons plus d’argent, nous commencerons par manger le soir au restaurant, puis nous diminuerons (si possible annulerons) la participation des parents qui ont déjà beaucoup donné pour les ventes et enfin, s’il y a encore du bénéfice je commencerai à me rembourser les fournitures que j’ai entièrement payées ! Actuellement, nous avons en tout récolté plus de 5000 euros. Donc nous devrions sans trop de problèmes retomber sur nos pattes !

Les commentaires sont fermés.