Carnaval de Venise 2011: on y est !

6h sur le quai de la gare d’Aigle avec tous nos bagages

A peine arrivées, nous ne résistons pas à nous préparer pour notre première sortie, 1h30 est nécessaire !

Tout le monde est prêt, plus qu’à sortir. Les filles ont peur que leurs costumes ne soient pas à la hauteur…

Dès leur sortie dans la rue, elles sont rassurées les passants sont heureux et se massent pour nous photographier… Mission réussie!

Second jour: il pleut!

Le soir nous devons faire sécher les robes

Mais le plus problématique, ce sont les masques! Ils sont fissurés! Pluie et pas d trou de nez ont été destructeurs !

Le lendemain matin nous décidons d’acheter des masques sur un stand et de les customiser en récupérant les strass des premiers.

Les masques finissent par être sympa, mais sur nos têtes, ils ne nous plaisent pas: leur forme est beaucoup plus ronde et leur expression est triste! D’ailleurs plusieurs personnes nous disent qu’on a l’air triste… En plus c’est notre dernier jour, ce qui n’arrange rien!

Voilà, c’est fini, vive le prochain carnaval ! Par contre nous découvrons dans le train que les deux années prochaines, le carnaval ne correspondra pas avec nos vacances scolaires! Nous devront attendre 2014!

Une réflexion au sujet de « Carnaval de Venise 2011: on y est ! »

  1. Par expérience, même avec des trous aux narines, on a beaucoup d’humidité dans le masque, il faut donc prévoir 2 masques identiques (ou presque) et laisser sécher entre deux sorties, l’autre astuce consiste à appliquer des protège-slips à l’intérieur pour absorber l’humidité de la respiration !
    Moi aussi j’ai trouvé la première sortie un peu « angoissante », déjà par le port du masque et par la peur que le costume ne plaise pas ! mais finalement ça plait toujours à quelqu’un 🙂

    • Oui, nous avons lu cette année sur le blog d’Olia et Klod l’astuce des protège slip, du coup cette année on a effectivement deux masques et des protèges slip. Il est vrai que rien que pour la séance photo qui a duré environ deux heures les protèges slip étaient déjà bien humides et les masques aussi. En tous cas on a retenu la leçon ! J’emporte aussi de la peinture, les peintures feutre pour la déco, des paillettes et plein d’autres petits éléments qui pourraient être indispensables. Pour l’angoisse de la première sortie, j’espère qu’on sera un peu plus sereine cette fois, mais en même temps, c’est vrai qu’on a compris que les gens sont gentils, ils reconnaissent le travail et sont de toute façon positifs !

Lire vos commentaires est toujours un plaisir, n'hésitez donc pas !